cover_jewels_frExclusif, c’est exclusif!

En quoi un produit est-il exclusif? Bien sûr, ce type de produit n’est pas accessible à tout le monde et n’est disponible qu’en très peu d’exemplaires sur le marché. Ce concept n’est pas seulement d’application dans le secteur artistique. On le retrouve en effet dans le monde de la mode et certainement pas moins dans celui des montres et bijoux. Dans ce dernier, la pièce unique représente la forme d’exclusivité la plus extrême. Un bijou qui, par exemple, n’existe qu’en un seul exemplaire et qui, par-dessus tout, a été fabriqué à la main. Il s’agit d’une exclusivité dans la mesure où l’heureux acquéreur ne risque pas de se retrouver, à quelle que circonstance que ce soit, face à un individu portant le même bijou. Le pendant par excellence de l’exclusivité est la production de masse, qui propose quant à elle un nombre illimité de produits identiques.

Ces produits existant en grande quantité, il est impossible d’en collectionner un exemplaire unique pour un prix acceptable. Une alternative commerciale a donc vu le jour : l’édition limitée ou « limited edition ». Seul un nombre restreint d’exemplaires, souvent munis d’un numéro de série et d’un beau certificat, sont disponibles dans les commerces. Avec seulement dix, cinquante ou nonante-neuf exemplaires, soigneusement répartis dans le monde entier, le propriétaire d’une superbe gravure, d’une voiture spécialement équipée, d’une belle robe, d’une montre ou d’un bijou scintillant, ne risque pas de croiser un voisin ou une voisine possédant le même objet précieux.

Il s’agit sans conteste d’une formule qui marche, en tout cas dans la mesure où le propriétaire a la garantie que la limite déclarée corresponde aussi à la réalité. Oui, mais… qui va le dire? Tant que la formule a du succès, l’édition limitée est avant tout un avantage commercial qui offre plus de compétitivité aux secteurs des montres et bijoux.

 

Walter Van den Branden

Rédacteur en chef

 

Ce texte est disponible en: Néerlandais