Rencontre avec Nicolas Mingalon

portrait Nicolas MingalonPhotographe de nature morte

Nous sommes heureux de consacrer ces quelques pages à Nicolas Mingalon qui, à travers son approche de photographe artistique, sublime les bijoux et les montres qui lui sont confiés. La mise en scène, l’éclairage et le regard de Nicolas donnent une autre vie, une autre dimension à ces pièces toutes exceptionnelles.

C’est grâce à Bérengère Treussard, blogueuse française de « Like a B » dont nous avons parlé dans un article paru dans le numéro 42 de l’été 2015, que nous avons rencontré Nicolas Mingalon.

Que ce soit pour un blog, un magazine ou n’importe quel média, le visuel a une importance primordiale. La couverture d’un magazine, c’est la première chose qui accroche l’œil bien avant le contenu rédactionnel. Donnons un coup de flash sur le travail des photographes !

Interview et rencontre avec Nicolas Mingalon :

J&WI : Comment s’est passé votre début de carrière ?

NM – «A l’époque où j’étais assistant d’Isabelle Bonjean j’ai côtoyé ce milieu très fermé des grands joailliers, nous faisions des photos pour Vogue et d’autres grands magazines. Au début de ma carrière en solo, je savais que ce serait très difficile, pour ne pas dire impossible, de les aborder et de leur proposer de travailler pour eux sans un support média de renom. J’ai donc travaillé dans d‘autres secteurs tels que la mode, les cosmétiques et les accessoires entre autres en me spécialisant dans la photographie de nature morte. »

J&WI : Comment avez-vous rencontré Bérengère Treussard?

NM – «J’ai rencontré Bérengère Treussard, rédactrice du blog Like a b, un peu par hasard chez des amis. Je consulte son blog et je lui propose très rapidement de travailler avec elle pour donner une autre dimension à son blog. Pour moi, avoir de belles photos sur un blog, c’était forcément un plus.  Je lui propose donc de faire des photos de nature morte et nous créons la série « Rencontre avec ». L’idée était un peu folle car le blog comme support média n’était pas perçu comme quelque chose de crédible et valorisant chez les joailliers de renom. Il a fallu les convaincre mais nous y sommes parvenus. En effet, grâce à la qualité du contenu rédactionnel du blog de Bérengère la confiance s’est installée et nous avons commencé notre série avec la maison Buccellati qui nous a confié des bijoux d’exception.  Nous avons ensuite travaillé avec les maisons Mellerio dits Meller, Piaget, Chopard,Chanel, Van Cleef & Arpels, Chaumet et dernièrement la 8ème rencontre est Harry Winston.

Pour chaque Rencontre, il faut trouver l’inspiration par rapport au bijou ou à la montre mais également par rapport à l’histoire de la Maison. Lorsque l’on prépare une photo de nature morte, le travail de recherche par rapport à l’ambiance et la mise-en scène est réalisé par une styliste. C’est avant tout un travail d’équipe. »

J&WI : Pouvez-vous nous parler de vos projets ?

NM – «Je compte monter une exposition en collaboration avec une journaliste d’art. Ce serait prévu pour le milieu de 2016. D’autre part, j’aimerais beaucoup travailler avec des magazines étrangers. Je suis très attiré par l’Asie et plus particulièrement par Hong Kong. »

Un grand merci Nicolas et que tous vos projets se réalisent.

Le parcours de Nicolas Mingalon

Nicolas Mingalon est photographe spécialisé dans la nature morte et la beauté et vit à Paris, capitale de la mode et des grands joailliers.
Né en 1979, il découvre la photographie à l’occasion d’un voyage aux Etats-Unis et décide d’en faire son métier.
Depuis son plus jeune âge, avec un père journaliste et une mère théâtreuse, il fréquente les salles de spectacle et, passionné de théâtre, il s’intéresse particulièrement à la mise en scène et à la lumière.
Il suit les cours de l’école Penninghen. Puis, stagiaire au Studio Rouchon,
il rencontre Isabelle Bonjean qui l’embarque à ses côtés. Il sera son assistant personnel pendant deux ans et continue occasionnellement de travailler avec elle.

Vous pouvez retrouver la série complète sur le site de www.nicolasmingalon.com mais également sur le blog www.likeab.com où chaque rencontre est racontée.

« Pétillantes bagues de fiançailles »

IMAGE 4-ant-rvb-1 cadreIMAGE 2-ant-rvb-1 cadre

 

 

 

 

 

 

Les coupes série avec les bagues qui viennent de 12 maisons différentes. Chaque maison a son caractère.

Likeab Chaumet_Def« Rencontre avec » Chaumet

Collier Hortensia en platine serti de d’un diamant taille coussin (8.38 cts), de diamants taille brillant (29.74 cts) et de diamants taille princesse.

 

 

 

 

 

libeab_HARRY-WINSTON_NICOLAS_MINGALONBracelet et bagues en diamants Winston Cluster – Harry Winston – Photo ©Nicolas Mingalon pour Like a b

www.nicolasmingalon.com

Ce texte est disponible en: Néerlandais