Des grands Moghols aux joyaux des Maharajahs

A découvrir jusqu’au 5 juin 2017 au Grand Palais à Paris

Par Sarah Boidart

Après Londres au printemps 2016, les joyaux de la collection Al Thani se dévoilent à Paris au Grand Palais dans une scénographie rappelant le faste des palais indiens. L’occasion d’admirer plus de 250 pièces exceptionnelles issues de la collection et complétées par des prêts de prestigieuses institutions, telles que le musée national de l’Ermitage, le Victoria and Albert Museum et d’autres.
Cette exposition retrace cinq siècles d’évolution du bijou et présente des gemmes exceptionnelles liées à la dynastie impériale : le diamant d’Agra, l’œil de l’Idole et l’Arcot II tous issus des célèbres mines de Golconde.

Dans l’Inde ancienne et médiévale, l’art de juger les pierres précieuses faisait partie de l’éducation des princes. Ce qui explique la capacité des souverains à discerner entre plusieurs gemmes celle avec les plus beaux feux et la plus belle eau.

L’exposition fait la part belle aux savoir-faire comme l’émaillage et le Kundan, technique très particulière de sertissage des pierres. Le cristal de roche et le jade sont très présents notamment avec le plus ancien objet moghol daté : la coupe en jade de l’empereur Jahanghin.

L’Inde a su inspirer les joailliers contemporains comme Viren Baghat, Cartier ou JAR dont quelques-unes des créations sont présentées à la fin de cette exposition.

Les joyaux de la collection Al-Thani sont le temps fort de ce printemps et le prétexte d’une escapade parisienne. 

 

Crédits et légendes : 

Le diamant d’Agra Inde, antérieur à 1536; retaillé dans les années 1880 et 1990

L: 1,87 cm; l: 1,7 cm; D: 1 cm; poids: 28,15 ct    

© The Al Thani Collection 2015. Tous droits réservés. Photo Prudence Cuming

Ornement de turban (sarpech) Inde du Nord, 1875-1900; spinelles datées 1639-40 

Or, diamants, rubis et spinelles. Inscription en persan sur les deux spinelles: ‘Shah Jahan ibn Jahangir Shah’ H: 13,7 cm; L: 19,8 cm

© The Al Thani Collection 2013. Tous droits réservés. Photo Prudence Cuming

Ornement de turban (sarpech) Inde, vers 1900; clip Cartier, Paris, 2012 

Or, argent, émeraude, diamants et perle. H: 11,7 cm; l: 12,8 cm

http://www.grandpalais.fr/fr/article/diamant-rubis-jade-emeraude-brillez-maintenant

A découvrir jusqu’au 5 juin 2017.

Pour plus d’informations :

www.grandpalais.fr/fr/evenement/des-grands-moghols-aux-maharajahs