Baselworld, édition 2017

Baselworld, édition 2017, déjà 100 ans!

Baselworld est l’événement incontournable qui réunit l’ensemble des acteurs clés de tous les secteurs de l’industrie horlogère et bijouterie international. Il donne le ton et annonce clairement le ton pour les 12 mois à venir.

Conférence d’ouverture

Pour bien comprendre l’enjeu du salon, nous avons sélectionné des extraits de la conférence de presse donnée le 22 mars. Celle-ci a été ouverte par Monsieur René Kamm, CEO du MCH Group*, qui a rappelé que le Salon est partie intégrante du parcours et du développement du groupe MCH

Depuis ses débuts. De fait, dans une double perspective historique et internationale ,  «Baselworld a sans conteste contribué de façon significative au succès du groupe et à sa position dans le monde».

S’adapter au marché

Mme Ritter, Managing Director de Baselworld, a souligné le fait que si les médias étaient toujours aussi

nombreux au rendez-vous annuel c’est qu’ils portent beaucoup d’intérêt à celui-ci. La raison du succès est, souligne Mme Ritter, « nous avons su nous réinventer, nous renouveler, nous adapter, nous moderniser, et nous transformer constamment, en n’ayant de cesse de refléter un marché en constante mutation. C’est ce que nous allons continuer à faire. Regarder vers l’avenir, telle est notre vocation».
Privilégier la qualité à la quantité

Mme Ritter s’est ensuite penchée sur les douze derniers mois d’activités de la branche, reconnaissant qu’« ils avaient été difficiles et avaient contraint un certain nombre d’acteurs à quitter

l’industrie horlogère ou bijoutière. Au vu et au su de ce contexte, il s’agit à nouveau d’adapter le concept d’exposition, de transformer Baselworld afin que le Salon continue de refléter le marché mondial ». Dans cette perspective, elle a précisé que « ce processus de transformation devra toujours privilégier la qualité à la quantité. Pour preuve, nous avons décidé de refuser des exposants pour cette édition. C’est un choix, notre choix.  »

 « Les Ateliers » et le « Design-Lab »

Mme Ritter a poursuivi en démontrant concrètement cette dynamique de changement et d’ajustement au marché en dévoilant de nouveaux concepts.

« Ces adaptations nous ont notamment permis d’offrir aux horlogers indépendants, jadis dans le Palace, un espace de premier choix au sein de la Halle1. La création de cet espace, nommé ‘Les Ateliers’, nous a permis de répondre à la demande croissante de ce secteur ».

Mme Ritter a ensuite dévoilé une autre nouveauté dans la Halle1, appelée le ‘Design Lab’.

« Cet espace dédié à des designers, principalement en bijouterie et joaillerie, présente des pièces uniques innovantes et des créations avant-gardistes.»

Une reprise amorcée

Monsieur Bertrand , président du Comité des Exposants, a entre autres évoqué le contexte économique et géopolitique actuel. Selon lui, «la situation actuelle est une chance pour ceux qui ont fait leur travail correctement ces dernières années et qui ont des bases solides sur le marché». Il a dit avoir été surpris par le passé par l’engouement de marques étrangères à l’industrie pour le secteur de l’horlogerie, et ajouté : « lorsque les vents contraires se lèvent, la réalité est dure » . Il ne s’étonne ainsi pas que «si certaines ont dû faire machine arrière, les marques qui se sont toujours concentrées sur leur savoir-faire sont toujours présentes ». Il en résulte un renforcement du marché, qui sera bénéfique à toute la branche une fois la reprise amorcée. Et M. Bertrand reste confiant : « Cette reprise permettra aux acteurs les mieux armés de gagner en parts de marché et de connaître plus de succès que jamais. Et en tant que Président du Comité des exposants, je suis fermement convaincu que Baselworld doit et devra continuer à refléter le marché et avec en filigrane, cette stratégie de toujours privilégier la qualité à la quantité.»

L’industrie horlogère suisse toujours au top

La conférence de presse s’est achevée par une présentation de Monsieur François Thiébaud, Président des Exposants Suisses, a rappelé qu’au cours de l’année 2016 les exportations horlogères suisses avaient baissé de 9.88% par rapport à 2015. Il a aussi précisé que le dernier trimestre a connu une légère amélioration et a rappelé que le contexte politique et économique mondial demeurait difficile et que les exportations horlogères avaient aussi été pénalisées par la valorisation du franc suisse depuis la décision de la BNS du 15 janvier 2015.

L’industrie horlogère suisse reste, en termes de valeur, le premier exportateur mondial.

Enfin, M. Thiébaud a souligné l’importante évolution de Baselworld durant toutes ces années en rappelant que Baselworld commémorait son centenaire (1917-2017) !

En 1917, la première exposition à Bâle comptait seulement 29 marques horlogères suisses, alors que, cette année, 220 marques suisses exposent leurs nouveautés.

Prochaine édition BASELWORLD

se tiendra du 23 au 30 mars 2018

légende photo

« Avec l’aimable autorisation de Baselworld »

Ce texte est disponible en: Néerlandais