Et si l’on pouvait voler… pour les 50 prochains

Et si l’on pouvait voler… pour les 50 prochains

Vous avez certainement remarqué, notre couverture est ornée du numéro 50. Non, le magazine n’a pas 50 ans, mais nous sommes fiers de vous présenter notre 50ième numéro qui rappelle à toute la rédaction d’excellents souvenirs. En espérant qu’il en soit de même pour vous, chers lecteurs.

Le numéro de la fin d’août est traditionnellement un numéro important pour le secteur, peut-être le plus important de l’année. C’est la dernière ligne droite vers les fêtes de fin d’année avec des innovations et des lancements de produits qui vont booster les ventes. C’est pourquoi le salon Orotempo, organisé au Heysel, fait son plein les 10 et 11 septembre. Nous serons également de la partie et heureux de vous y rencontrer.

Septembre est le mois de tous les salons avec Bijorhca Paris qui aura lieu du 8 au 11 et Out of the Box aux Pays-Bas les 10 et 11 septembre …

Fin juin, nous avons fait un saut au salon Tendence à Francfort, celui-ci avait lieu fin août les années précédentes. Une date si tardive peut paraître étrange, mais ce salon très diversifié vaut vraiment la peine d’être visité.

Vous trouverez également des articles très détaillés et intéressants sur les nouveaux défis de notre secteur : à savoir la création de nouvelles plates-formes e-commerce sur mesure, le « cinemagraph » et la création de bijoux en 3D.  Des techniques innovantes qui peuvent certainement vous intéresser.

Ma collègue, Eve Barthélémy, vous emmène à la découverte de Hong Kong et partage ses impressions ainsi que ses photos de voyage. Le jade a une place prédominante dans toutes les bijouteries locales et c’est Sarah Boidart, notre gemmologue qui vous éclairera sur toutes les facettes de cette pierre.

Sans oublier Maria de Keersmaeker, notre journaliste du Moyen Orient, une chose est sûre, ce magazine regorge d’inspirations diverses et variées. Nous sommes certains que vous y trouverez un tas d’idées pour vos prochaines vitrines !

Au plaisir de vous rencontrer nombreux à Orotempo.